Aller au contenu

Du bistrot Le Schink, à FIorac

Elle ne quitte pas des yeux son visage. Elle se refuse à interroger quoi que ce soit d'autre de lui, et pourtant, elle ne peut s'empêcher de l'imaginer préparant le précieux mélange. Un homme qui fait lui-même son vin doit avoir des mains d'ivresse.